Que faire si bébé ne veut pas manger ?

Il est bien courant de voir des nourrissons refuser le biberon ou un plat mijoté… au-delà des allergies alimentaires qu’ils pourraient avoir. Le fait qu’il refuse tout autre aliment que le lait maternel peut provoquer chez vous de la peur, de l’incompréhension, voire de l’impuissance. Ne vous inquiétez pas. Les conseils suivants vous aideront à raviver l’envie de s’alimenter chez votre enfant.

Découvrir les causes du refus de manger chez le bébé

Les bébés ont la réputation d’être de bons « gourmands ». Ils raffolent de tout ce qui a bon goût dans leur bouche. Aussi, sont-ils très curieux. Ces raisons réunies devaient amener votre enfant à apprécier la diversification alimentaire que vous lui proposez, mais il n’en est rien. Votre bébé refuse la cuillère que vous lui présentez. Il recrache aussitôt pris en pointant du regard le placard dans lequel biberons et laits en poudre sont rangés.

Les causes de ce refus sont variées. La transition de l’allaitement au biberon peut faire naître de la réticence chez votre enfant. Ce changement ne doit donc pas être brusque. Prenez des semaines pour l’habituer au changement en réduisant déjà le nombre de tétées par jour. Progressivement, commencez par tirer le lait maternel avec un tire-lait et à lui en donner dans un biberon.

Son refus de se nourrir peut également être lié au type de biberon que vous utilisez. Testez différents modèles pour choisir celui qui lui convient. La phase de néophobie alimentaire peut expliquer que votre enfant refuse de manger du fait qu’il n’est pas encore habitué aux aliments.

Si bébé est fiévreux ou enrhumé, il peut évidemment refuser le repas. La poussée dentaire est aussi une cause du refus d’un nourrisson de manger. Toutefois, il peut arriver que son refus ne soit lié à aucun de ces éléments. Consultez alors votre pédiatre.

Créer l’environnement idéal pour favoriser l’enthousiasme à manger chez votre bébé

L’environnement dans lequel vous lui donnez à manger peut impacter son envie de manger. À titre illustratif, si vous laissez la télé allumée ou des objets de distraction à sa portée, il préfèrera s’y concentrer au lieu de manger. Vous devez alors créer un calme parfait autour de vous pour qu’il soit enthousiaste à l’heure du repas.

Après une journée de travail chargée, il peut être difficile de nourrir l’enfant dans les meilleures conditions. Prenez au préalable quelques minutes pour vous détendre.

Autre conseil important : gardez votre calme même après plusieurs tentatives infructueuses de lui donner une seule bouchée. Ne haussez pas le ton, car plus l’enfant vous sent en colère, moins il aura envie de manger. Montrez l’exemple en mangeant l’aliment qu’il refuse. S’il refuse toujours, ne le forcez surtout pas. Essayez les jours à venir jusqu’à ce qu’il accepte et félicitez-le pour qu’il continue.

Essayer le baby led weaning

Face au refus insistant de votre bébé de manger, essayez le « baby led weaning ». Ce concept veut que vous le laissiez choisir lui-même les aliments dans son assiette pour les porter à la bouche. Peu à peu, il apprend à mastiquer les aliments tout seul. Pour éviter les risques d’étouffements, surveillez-le et proposez-lui de gros morceaux cuits à point dans un robot-cuiseur par exemple.
Ce faisant, l’enfant s’amusera en mangeant et choisira ses propres aliments !

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

X