Comment annoncer le baptême de son bébé ?

Le baptême est un rite important dans la vie d’un enfant, à la fois pour lui-même et pour ses parents. C’est avant tout un acte de foi, mais il peut tout aussi bien de nos jours sortir du contexte religieux puisqu’il existe un baptême civil, aussi appelés parrainage républicain, qui peut être pratiqué dans une mairie. Ce dernier n’est encadré par aucun texte, il constitue simplement un engagement d’ordre privé et moral, les mairies ne sont d’ailleurs pas tenues de le célébrer.

Dans les deux cas, cela peut donner lieu à une journée de rassemblement et de fête, placée sous le signe de la famille et du lien. Voici pourquoi nous vous proposons avec cet article de faire le point sur deux étapes incontournables. En espérant que ceci vous donnera des idées pour faire en sorte que cette journée se déroule au mieux et colle en tout point à l’idée que vous vous en faisiez.

Comment l’annoncer ?

Traditionnellement, on procède pour un évènement comme le baptême à la façon d’un mariage : avec un faire-part. Bien sûr, c’est une solution que vous adapterez aux circonstances, à l’importance que vous souhaiterez donner au baptême de votre enfant, ainsi qu’au nombre d’invités. Un baptême en comité restreint, en famille, peut tout à fait s’annoncer de manière informelle. Il n’en reste pas moins que le Faire part baptême a plusieurs avantages : non seulement il est très apprécié des personnes qui le reçoivent, et il pourra de plus être conservé en souvenir de cette journée particulière et importante dans la vie de votre enfant.

Personnalisez-le au maximum, il existe de nombreux sites internet qui proposent des thèmes adorables pour ce faire. Du plus classique, tout simple, aux cartes à motifs fleuris ou animaliers, le choix qui s’offre à vous est des plus larges. Ces sites vous orienteront aussi sur le choix de votre texte. Là aussi, les possibilités sont multiples et le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est de concevoir un texte qui vous ressemble vraiment, c’est bien là le plus important.

Le choix de la marraine et du parrain

Là encore, il n’y a pas véritablement de règle. Dans certaines familles très pratiquantes, la tradition veut que les aînés deviennent les parrains et/ou marraines des plus jeunes, tout particulièrement si la fratrie est importante. Mais rien n’oblige. Vos frères et sœurs, tout autre membre de la famille ou des amis proches, en un mot comme en cent, aucun choix n’est réellement plus légitime qu’un autre. La désignation de la marraine et du parrain est un geste du cœur, une façon de témoigner votre attachement mais surtout votre confiance. Ce choix est la plupart du temps tout ce qu’il y a d’évident, surtout lors de la naissance de votre premier enfant.

C’est d’ailleurs souvent au moment de la naissance que l’annonce aux parrain et marraine a lieu, parfois même pendant la grossesse. Certains font le choix de l’annonce, quand d’autres préfèrent demander aux personnes concernées si elles acceptent ce rôle dans la vie de l’enfant. Là encore, laissez parler votre cœur, après tout, le baptême est un acte d’amour avant tout.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

X